1 Followers
25 Following
meilide

France Boutique Laser

Acheter Pointeur Laser pas cher,Petit Laser Vert,Rouge,Bleu violet, nos tous les pointeur laser garantie de 1 an , paquet de 30 jours retourné. http://www.laserfr.com/bleu-violet.html

Le laser le plus puissant du monde

Le laser le plus puissant du monde

L’un des stylo pointeur laser les plus puissants au monde, PETAL, tout juste inauguré en Gironde, va permettre de repousser les limites de la physique de l’extrême.

Les premiers essais ont eu lieu en mai dernier. Pour des résultats impressionnants. Du laser PETAL, a jailli un tir de 1,2 petawatts, soit un million de milliards de watts. Une puissance phénoménale obtenue par une technique consistant à étirer temporellement l’impulsion puis à l’amplifier avant de la compresser et de la rassembler en un étroit faisceau, le tout par un jeu de miroirs, de cristaux, de lentilles et d’optiques.

laser bleu 30000mw

Inauguré le 18 septembre dernier au Barp, en Gironde, ce laser XXL offre aux scientifiques un instrument inégalé. Dans le monde, seule la Californie détient un tel outil. Il doit son potentiel notamment à son couplage avec le Laser Mégajoule (LMJ) du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) en constituant l’un des faisceaux pointeur laser vert 10000mw supplémentaire aux 176 de l’installation LMJ à l’oeuvre au Barp depuis 2014.

De premières expériences en 2017

Si le Mégajoule est consacré à simuler le fonctionnement nucléaire des armes, PETAL, lui, est dévolu entièrement à la recherche civile. A partir de 2017, une vaste communauté scientifique effectuera ainsi de premières expériences sur PETAL avec ou sans couplage avec le LMJ mis à leur disposition pour 20 à 30 % de son temps d’exploitation. Aux manettes, l’Institut Lasers et Plasmas (ILP), créé en 2003 par le CEA, le CNRS et l’Université de Bordeaux-Ecole polytechnique, a d’ores et déjà sélectionné quatre projets.

Parmi eux: l’astrophysique. En reproduisant des conditions de chaleur et de pression qui n’existent pas sur Terre, PETAL permet d’explorer le fonctionnement de jets stellaires, des accrétions d’étoiles ou des explosions de supernovae…. Il peut, en générant un rayonnement intense et bref, porter la matière dans des états extrêmes qu’on ne rencontre qu’au cœur des étoiles les plus massives.

De la médecine au traitement des matériaux

De plus, en médecine, la maîtrise du faisceau d’ions pourrait déboucher sur des applications comme l’handronthérapie, méthode pour le traitement des cancers qui deviendrait plus ciblée afin d’éviter de détruire les cellules saines. A finalité plus industrielle, PETAL permettrait de parfaire l’utilisation de lasers énergétiques pour le traitement des matériaux : décapage, coupage, soudage. Enfin, ce laser haute énergie participera à des recherches actuelles pour la production d’une énergie nouvelle, générée par la fusion nucléaire du Deutérium et du Tritium, qui ne produit ni CO2 ni déchets radioactifs.

sabre laser

Une galaxie d’applications

Autour des mastodontes économiques que sont les télécommunications et le micro-usinage gravitent une galaxie d’applications du laser au poids financier plus modeste. L’invention se retrouve par exemple dans les caisses de supermarché pour lire les codes-barres, les imprimantes de bureau ou encore les capteurs de niveau. Dans l’industrie automobile, on mesure le débit d’injecteurs en interceptant le filet de gouttelettes en sortie avec un faisceau pointeur laser rouge 10000mw. Sur mer ou dans les airs, on calcule l’inclinaison d’un navire ou d’un avion grâce à des gyromètres à lasers. Dans les travaux publics, on noie des fibres optiques dans le béton des ponts pour détecter des déséquilibres mécaniques (les tensions compriment les fibres, ce qui change leur transmission lumineuse). En ophtalmologie, on corrige la vue en taillant la cornée pour rediriger les rayons lumineux vers la rétine, tandis qu’en chirurgie on cautérise des petites plaies. Les dermatologues emploient le laser pour brûler des taches de l’épiderme ou diminuer la pilosité.

Les statues et les monuments se refont également une beauté grâce à lui. En tirant des impulsions laser sur la surface de la pierre, on peut en effet la chauffer suffisamment pour entraîner sa brève évaporation et retirer ainsi la couche noirâtre due à une réaction chimique avec la pollution des villes. Autre bénéficiaire : les peintures sur pierre. En collaboration avec plusieurs organismes nationaux de conservation du patrimoine, le laboratoire Lasers, plasmas et procédés photoniques (LP3), à Marseille, a mis au point une technique pour redonner leurs couleurs à des sculptures ou à des fresques murales.

« Le rouge à base d’oxyde de plomb a beaucoup été utilisé dans les églises, décrit Philippe Delaporte, responsable du projet au LP3. Or ce rouge réagit à l’oxygène de l’air et noircit. Avec un laser continu, on peut faire évaporer l’oxygène et retrouver la couleur originelle. » Grâce au soutien du fabricant de laser Coherent, une peinture murale du XIXe siècle de la chapelle de Solomiat, dans l’Ain, a partiellement retrouvé sa jeunesse d’antan. Avec ces recherches, le pointeur laser 500mw, enfant illégitime de la Grande Guerre et des recherches menées sur les radars et les micro-ondes, croise une nouvelle fois la route de l’histoire. Au vu des mille et une applications de l’instrument de Townes et Schawlow, parions notre chemise que l’événement se reproduira.

http://meilide.blogmamy.pl/wpis,cette-conception-de-laser-de-cristal-trange,2613.html

http://www.participa.br/jacklin/blog/des-technologies-hors-norme-pour-le-laser